Chaque numéro de notre cher JEF s’ouvre sur une grande interview. Ce long papier riche en photos est l’occasion pour moi d’aller à la rencontre d’une personnalité romande dont les valeurs font écho à celles de l’Entraide Familiale Vaudoise. C’est toujours un plaisir mais ce fut plus encore le cas en octobre dernier. Ce jour-là, Rosette Poletti m’a ouvert les portes de sa maison d’Yverdon. J’avais déjà lu plusieurs de ces petits livres de développement personnel des éditions « Jouvence » mais je connaissais assez peu de choses sur elle avant de me documenter pour préparer notre entretien. Une fois tombé le masque (anti-covid bien sûr, car Rosette Poletti fait partie de ses rares personnes à ne pas en arborer d’autres), assis à la distance réglementaire l’un de l’autre, la grande Dame est revenue sur son trajet de vie et sur sa vision de l’existence, avec simplicité et bienveillance. Le tout était fortement teinté d’une spiritualité non dogmatique. Ce fut l’occasion d’échanger en profondeur d’être humain à être humain ce qui n’arrive pas si souvent dans le monde moderne qui est le nôtre. Ces deux heures sont passés si rapidement et ne pouvais malheureusement pas être intégralement retranscrit dans mes trois pages ! J’en suis reparti plus intelligent et plus vibrant qu’avant. Et pour couronner le tout, à l’heure de se quitter, mon interlocutrice me lâchait le plus beau des compliments, à moi qui suis encore bien loin d’avoir sa sagesse, son empathie et plus encore sa capacité à ne pas juger… : « je vois qu’on est sur le même longueur d’onde. Merci de ce moment ! » Une grande Dame donc qu’on se réjouit de lire très bientôt puisqu’elle planche sur son prochain livre. En attendant, nous vous laissons découvrir quelques petits échantillons de sa grande sagesse en dégustant notre article.

Laurent Grabet